Poids et Mesures du Kaire.

A[ntoine] Galland.
Tableau de L’Egypte pendant le séjour de L'armée Française, etc.. Volume 2.
Supplement, pages 324-327.
Paris: Au dépòt du Code civil officiel, chez Galland, libraire Palais du Tribunat, no 225, AN XIII—1804.
The numerals in the original are often almost illegible.

Measures linéaires.

On emploie au Kaire plusieurs mesures linéaires. La plus générale porte le nom de Pyk Stambouly, c’est à-dire, Pic de Constantinople ; la seconde est appelée Pyk Bela’dy, c’est-à-dire, Pic du pays: on lui donne encore le nom de Dera’, ce qui signifie coudée.

Il parait que le pic de Constantinople a été introduit en Egypte depuis la conquète de ce pays, faite en 1517 par Selim, sultan des Osmanlis ou Turks, et qu'avant cette époque le pic du pays ou coudée était la seule unité linéaire en usage.

Il y a une troisième mesure, c’est la coudée du Mekyas ou Nilométre; elle sert à mesurer la crue et la baisse des eaux du Nil; mais on n’en fait aucun usage dans le commerce : on lui donne aussi le nom de Dera’ dans le langage du pays.

Le pyk Stambouly vaut 67,70 centimètres 25,02 pouces
Le pyk bela’dy ou dera' 57,75 21,31
Le dera' du nilométre 51,12 20

At Cairo many linear measures are in use. The most common carries the name “Pyk Stambouly,” which is to say, pik of Constantinople. The second is called “Pyk Bela’dy,” which is the pik of the country. It is also called the derah, which means cubit.

It appears that the pik of Constantinople was introduced following the conquest of the country in 1517 by Selim, sultan of the Osmanlis or Turks, and before this time the pik beladi or cubit was the only linear measure.

There is a third unit, which is the cubit Mekyas or Cubit of the Nilometer. It serves to measure the rise and fall of the waters of the Nile, but has no other use in commerce. It also is called derah in the native language.

Mesures itinéraires.

Les distances itinéraires sont comptées par journée ou par heure de marche.

Pendant la campagne de Syrie, le citoyen Jacotin, directeur des ingénieurs géographes, et chef du bureau topographique, a observé que les caravanes conduisant des chameaux chargés de 3 à 4 quintaux, avaient par heure une vitesse moyenne de trois quarts de lieue.

Itinerant distances are measured in days or hours of travel.

During the campaign in Syria, citizen Jacotin, director of the geographic engineers and head of the Topographic Office, observed that the caravans of camels loaded with 3 to 4 quintals, made an average speed of 3/4 lieue per hour.

Mesures agraires.

La mesure agraire porte le nom de Fedan : ce mot, d’aprés les reseignemens que l’on c’est procurés, n’exprime pas une surface constante ; nous connaissons trois fedans qui different entr’eux.

1. Le fedan voisin du Nil : c’est un carré dont le côté est égal à 18 kassabs ; le kassab étant une longeur qui vaut 6 pies et demi du pays.

2. Le fedan éloigné du Nil, qui est un carré dont le côté est égal à 24 kassabs.

3. Le fedan de Damiette, qui est une surface de 432 cannes carrées; la canne ayant 3 métres 99 centimètres de long.

Nota. Les dimensions des deux premières sorts de fedans ont été fournies par Horace Say, officier de génie, qu’une mort prematurée, mais glorieuse, a enlevé aux sciences et à la république. Les dimensions du fedan de Damiette ont été déterminées par le citoyen Girard, ingénieur des ponts et chaussées.

Il nous parait, d’apres quelques recherches, que le mot fedan désigne un espace qui rapporte au propriétaire un revenu déterminée, de sorte que la surface du fedan dont être moindre dans les contrées fertiles, et plus grand dans les autres.

Le kassab (6 dera' et ½) vaut 3,75 metres 11,645 pieds
ares. arpens de Paris.
Le fedan pres du Nil 15,00 1,336
Le fedan loin du Nil 81,16 2,570
Le fedan de Damiette 6?,77 2,012

The agrarian land measure is called the feddan. This word, according to the information that has been obtained, does not express a fixed area. We know of three feddans which differ among themselves.

1. The feddan bordering the Nile, which is a square whose side is equal to 18 kassabs. The kassab is a distance equal to 6½ of the local feet.

2. The feddan at a remove from the Nile, which is a square whose side is 24 kassabs.

3. The feddan of Damiette, which is an area of 432 square cannes. The canne is 3.99 meters long.

Note. The dimensions of the first two types of feddans were furnished by Horace Say, an officer of genius who died prematurely but gloriously, a loss to science and the Republic. The dimensions of the feddan of Damiette were determined by citizen Girard, engineer of bridges and roads.

Mesures ponderales.

On fait usage dans le commerce de différentes sortes de poids; mais tel est le désordre qui regne dans cette partie, que des poids de même dénomination ont des valeurs différentes pour les diverses espéces de denrées. Il y a un poids appelé rottle, qui est fort usité dans le commerce; il est grand ou petit, suivant la nature de la denrée : un rottle de savon, par exemple, est plus fort qu’un rottle de chandelles de suif dans le rapport de 7[?] à 6.

La drachme est la seule unité pondérale invariable; on en a déterminé la valeur en poids français, en faisant une pesée exacte de l’echantillon de 100 drachmes qui existe á la monnaie du Kaire. Les échantillons du même poids que l’on peut se procurer chez les marchands, ne s’accordent pas toujours parfaitement, soit entr’eux, soit avec celui del la monnaie: cette discordance est une suite nécessaire de la grossiéreté des arts au Kaire.

Il était raisonnable de regarder la drachme de la monnaie comme la plus exacte de toutes, parce que dans les établissements de ce genre on a un plus grand intéret à la précision, et par conséquent au maintien de la fidélité des poids.

Le grand rottle est composé de 178 drachmes : le petit, de 144.

La drachme vaut.............3,0884 grammes 58 graines 3 seiziém.

 

  hectogrammes livres onc. gros. gr.
Le rottle de 144 drachmes 4.4473 0 14 4 27
Le rottle de 168 drachmes 5,1885 1   7 (?)5

Different sorts of weights are used in commerce, but such is the disorder which reigns in this matter, that weights with the same name have different values for the various types of goods. There is a weight called rottle, much used in commerce; it is large or small depending on the nature of the commodity weighed. A rottle of soap, for example, is heavier than a rottle of tallow candles in the ratio of 7 to 6.

The drachma is the sole invariable unit of weight; its magnitude in French weight has been determined by weighing exactly the standard of 100 drachmas that exists in the Cairo Mint. The samples of the same weight that may be procured from merchants do not always agree perfectly with each other, or with that in the Mint. This discrepancy is a necessary consequence of the crudeness of the arts of Cairo.

It is reasonable to regard the drachma of the Mint as the most exact of all, because those in establishments of this type have the greatest interest in precision, and consequently in maintaining the trustworthiness of the weight.

home | library index | search |  contact drawing of envelope |  contributors | 
help | privacy | terms of use